LIVRE DES GAUCHERS PAGE 9

livre-grislivre-gris droit


Anecdotes Gauchères

 

Bonjour,
J’ai 45 ans et je suis gaucher. Une de mes sœurs aînées est une gauchère contrariée, j’ai eu plus de chance qu’elle.
Etre gaucher dans un monde de droitier est une souffrance à laquelle on doit faire face, et cela prouve que nous, gauchers, savons mieux évoluer que les droitiers car nous sommes obligés de nous adapter à leur monde.
J’ai toujours senti cette différence, être à part, car je pense que notre perception des choses est différente de celles des droitiers, pas forcément meilleure mais différente, une certaine logique pour nous qui leur échappe.
Cela explique peut-être pourquoi je passe parfois pour un extra-terrestre 🙂
Je fais tout de la main gauche mais j’utilise des ciseaux pour droitiers, je coupe ma viande de la main droite et tient la fourchette de la main gauche: gain de temps pour manger! Quand je vous dis que nous sommes supérieurs à eux :-), mais je coupe le pain et tout le reste de la main gauche.
Pour revenir à la fourchette, j’ai vu nombre de droitiers utiliser leur couteau avec leur fameuse main et le poser pour ensuite prendre leur fourchette.
En informatique, je me suis tout de suite obligé à utiliser la souris en mode droitier, afin de ne pas avoir à la modifier quand un autre utilisateur prendrait ma place et
surtout parce que j’étais responsable du parc informatique et devait intervenir sur tous les pc. Par contre un fois l’intervention finie, ils retrouvaient leur souris à leur gauche 🙂
La semaine dernière, ma fille de 9 ans a mis la souris du pc qu’elle utilisait « du bon coté pour moi », afin que j’intervienne pour une maintenance.
J’ai fait de la batterie, excellent instrument pour l’indépendance des membres, mais j’ai appris avec la méthode droitier, difficulté supplémentaire mais ma main gauche était plus puissante sur la caisse claire que celle des droitiers.
Lors d’un mariage, j’ai dû faire une chorégraphie répétée 5mn avant de monter sur scène, et devinez qui partait naturellement à gauche quand il fallait aller à droite…
Bruno
Mon texte initial étant un tantinet long, voici d’autres anecdotes de ma vie de gaucher :
En 2010, j’ai dû réclamer à ma banque professionnelle des chéquiers avec talons en haut et non sur le côté, car arrivé à la moitié du chéquier je devais détacher le chèque avant de le remplir, et alors imaginez pour le talon… pas populaires les gauchers dans cette banque 😉
En mai dernier, j’ai « râlé » en plaisantant auprès de la gérante d’un restaurant car ses tasses à café étaient pour droitier: il fallait tenir l’anse de la main droite pour voir le dessin, comme lors de mon enfance, je ne pensais pas que ça pouvait encore exister.
Vu les difficultés rencontrées face au monde « droitier », je suis content que mes 2 enfants soient droitiers, je voulais qu’ils le soient, quoique la deuxième semble être ambidextre…
J’ai eu un t-shirt avec une inscription qui faisait dans un premier temps sourire les gens que je croisais et ensuite ils me lançaient un regard noir, j’adorai voir leur tête, le texte disait ceci:
DIEU A CREE QUELQUES GENS PARFAITS, LES AUTRES SONT DROITIERS.
Bruno
Bonjour a tous , je suis contente de trouver un site comme celui ci ou en lisant quelques un de vos messages je me suis retrouver. J’ai 23 ans et suis une vraie gauchère et fière de lettre 🙂 ! Je suis quasiment la seule gauchère de mon entourage je peux vous dire que niveau réflexion sa y va du genre « vue ta main gauche débarrasse pas tu va tout faire tomber … » mais bon s’il fallait toutes les écrires lol . Je sais pas pour vous mais il est vrai que je suis extrêmement maladroite impossible que je ne fasse rien tomber dune journée lol ! Je n’ai aussi jamais réussi a utiliser un ouvre boite et tout les droitiers ne comprennent pas et me disent que je ne suis tout simplement pas douer :-\ aller leur faire comprendre que c’est impossible !!! J’ai aussi lu que les gauchers auraient un don qu’en pensez vous ?
Brenda
Ma mère est gauchère, mais on l’avait obligée à écrire de la main droite. Elle devint dactylo et trouva utile de savoir se servir des 2 mains. Plus tard, elle eu un AVC et perdit la parole pendant des mois. Le docteur lui expliqua que le fait d’utiliser les 2 mains améliorait l’échange entre les 2 hémisphères cérébraux et faciliterait sa guérison ; ce qui s’avéra exact.
Elle ne regrette pas d’avoir appris à utiliser sa main droite.
Jean-Paul
J’ai douze ans et je suis gaucher comme ma sœur, bien que nos parents ne le soient pas du tout. Je remarque avec grand plaisir qu’au collège, on parle de plus en plus des problèmes que certains gauchers rencontrent quant à leur intégration dans ce « monde de droitiers ». Cela me fait plaisir que l’on parle un peu plus de nous, et je vous remercie pour votre site très intéressant.
Etienne
j’ai 12 ans et je suis gauchère depuis ma naissance (bien que je préfère manier un ballon du pied droit) et contrairement à beaucoup de gauchers, j’ai toujours eu une adaptation facile. au début, quand j’écrivais, je devait toujours faire attention à ce que les mots ne bavent pas, j’écrivais donc très lentement et j’étais toujours en retard pour écrire les leçons. Et puis ça s’est arrangé et j’ai pu rentrer au collège normalement. peu de gens ont remarqués que je suis gauchère et dans ma famille, certains ne l’ont appris que très récemment (bien que je sois l’unique gauchère dans mon entourage). je m’intéresse beaucoup aux gauchers et dès que j’entends parler de quelqu’un de connu et de gaucher, je me sent un peu fière.
Enid
Bonjour,
Je suis une gauchère contrarié…
Je me souviens qu’en maternelle je prenais des ciseaux pour gaucher et que j’écrivais de la main gauche (confirmé par mon père),mais après en fin de maternelle ou primaire j’écrivais de la main droite, je ne sais pas si c’est par mimétisme ou si on m’a forcé en me disant que c’était de cette main qu’il fallait écrire…
Maintenant j’ai 15 ans et jusque là je ne m’étais jamais posé de question si j’étais droitière ou gauchère (pour moi j’étais droitière) a par que je mets ma montre au poignet droit et que je coupe comme les gauchers.
Mais il y a quelques temps avec une amie guitariste et en faisant de « l’air guitare » je tenais ma guitare comme les gauchers et elle comme les droitiers (comme elle est droitière) et je trouvais qu’elle la tenais bizarrement alors qu’en fait c’était moi qui la tenais « à l’envers » mais je trouvais ça tellement logique de la tenir comme je le faisais, et c’est la ou j’ai eu le déclic, je fais tout comme les gauchers (sports, musique, manger) a par écrire (mais j’arrive aussi à écrire de la main gauche presque comme la main droite).
Maintenant c’est perturbant car je ne sais plus si je suis droitière ou gauchère, pour certaines choses je n’ai pas de préférence de mains pour certaines choses à faire.
Mais en lisant vos anecdotes je me suis vraiment retrouvée, comme à chaque fois je cherchais s’il y avais des gens gauchers autour de moi, ou encore quand j’écris de la main droite elle me fais mal ou alors j’ai envie d’écrire de la main gauche, et j’ai aussi toujours voulu écrire de la main gauche depuis très longtemps, et je confond aussi les « b » et les « d » parfois pourtant je ne suis pas dyslexique, et encore pleins de petites choses comme ça.
Sinon j’adore le site :)et c’est vraie que parfois moi aussi j’ai du mal dans ce monde de « droitier ».
Seko
Bonjour, j’ai 20 ans, je suis gauchère et je sens que cette particularité m’aidera à faire des miracles…
Maneva
bonjour, gauchère, j’ai un jour à Marseille voulu prendre le métro avec le ticket à la main gauche j’ai bien entendu ouvert le portillon de gauche et non celui devant lequel je me trouvais…
Sorrentinella
j’ai toujours écrit de la main droite jusqu’au lycée. En seconde, ma belle-mère pose un acte que j’ai n’ai pas apprécié et cette contrariété fait qu’en classe, je n’arrive même plus à tenir mon stylo pour écrire.je suis en seconde, je me dis,ce n’est pas possible,je ne peux pas rater mes études et je cherche par tous les moyens à pouvoir écrire.lorsque j’y parviens tant bien que mal. Moi qui écrivais si bien, j’ai désormais une écriture de crabe. De plus je suis obligée de me tordre, de tordre mon poignet;si bien que ceux qui me voyaient écrire s’exclamaient toujours en disant »ah! c’est comme ça que tu tiens ton bic »? Et, cette remarque m’agaçait et me faisait encore écrire plus mal.Du coup, si j’avais le choix, je n’écrivais jamais devant les gens; comme cela je pouvais prendre toute les positions sans les remarques des gens.Cet état de choses m’a beaucoup embêté.
Je suis enseignante et en salle des profs, je faisais tout pour remplir le cahier de texte ou mes bulletins quand les collègues n’étaient pas là.C’était vraiment une souffrance! surtout encore quand ,je pense que c’est ma belle mère qui en est la cause ! Cela à duré comme ça près de 15 ans, mon écriture s’est amélioré mais je tiens toujours le stylo « bizarrement » et les gens font toujours leurs remarques.J’ai essayé une rééducation de la main rien n’y fais.Un jour, je me suis dit, je vais essayer la main gauche et comme par magie, je n’ai pas fourni autant d’effort que pendant ces 17 ans.Depuis deux ans, j’écris de la main gauche sur du papier et mon écriture est plutôt belle et surtout je ne subis plus les remarques de ceux qui aiment s’occuper de ce qui ne les regarde pas ! Là c’est maintenant »ah! tu écris de la main gauche ? » Mais cette question ne me dérange pas.
Je suis fière d’avoir regagné la communauté des gauchers surtout que cela m’a libéré de « cette frustration ». Je suis gauchère seulement quand j’écris sur du papier tout le reste, je le fais de la main droite.
Bien à vous.
Dienini.
bonjour,
je suis gaucher depuis 64 ans, ma femme est également gauchère. Nous avons deux enfants qui sont droitiers. Dans mon enfance, les gauchers étaient mal vus. A l’école, mes professeurs voulaient m’obliger à écrire de la main droite mais j’ai toujours refusé malgré leur obstination (ils ne lisaient pas mes devoirs et les déchiraient et les mettaient à la poubelle. Je ne sais pas si l’attirance physique inconsciemment nous amène à fréquenter des gauchers et gauchères mais je constate que beaucoup de mes relations sont gauchers. Peut-être y en a t’il davantage ? en ce qui concerne l’écriture, le fait d’être gaucher, ma main frottait sur les mots écrits à l’encre et tachait mon cahier et le côté de ma main. Pour palier à cet inconvénient, j’écris en tenant ma main inférieurement au stylo.
Jean-pierre
Bonjour,
Gauchère depuis 48ANS, J’ai appris à écrire de la main gauche à la plume sergent major. J’ai appris à tricoter toute seule en regardant ma grand mère droitière. J’ai passé des heures à visser dans le vide, à découper de traviole, à me brûler avec les casseroles à bec verseur, à essayer d’ouvrir des boites de conserve, à expliquer aux droitiers… j’arrête là car les anecdotes sont quotidiennes…J’ai formaté ma souris d’ordinateur pour gauchère…Et quand un droitier s’en sert…..Là je prends un malin plaisir à le regarder impuissant.
Valérie
Fier d’être gaucher, bien loin de me sentir quelque part inférieur d’une manière ou d’une autre, j’ai l’impression bien au contraire d’appartenir à une « caste » !
Cette différence fait toute notre richesse sachons la cultiver !
Frédérick
j ai 68 ans je suis gauchère mais j’écris avec mes deux mains car a l’école on me tapait sur les doigts je dis aujourd’hui je suis contente de me servir des deux mains j écris a l’envers je le lis dans le miroir.
Flaviej
bonjour,
je suis ravie que ce site existe, j’ai 58 ans et je suis gauchère contrariée, aujourd’hui je me sers autant avec la main gauche que la droite mais cela à pris du temps.
Babou
Bonjour, je suis gauchère et bien qu’aujourd’hui cela ne pose aucun problème je peux vous dire que ça n’a pas été toujours facile.
Déjà en maternelle j’écrivais mon prénom de droite à gauche et je me faisait disputer, les adultes disaient que c’était un moyen pour montrer mon refus de l’autorité alors que je ne faisais pas exprès et je ne m’en rendais pas compte. Après, vint le dur apprentissage de l’écriture, il m’était impossible de faire les lettres comme on me le disait, il fallait tout inverser, j’ai été obligée de me débrouiller seule. Je n’osais pas aller montrer mon cahier car je savais que ce serait un moment désagréable, on m’a même conseiller d’écrire de la main droite parce que « ça ne pouvait pas être pire » finalement ça l’était. Plus je montais dans les classes plus ça empirait parce que « Ce n’est pas normale qu’à ton âge on écrive si mal. » Le pire c’est que j’étais la seule et que comme j’habite à la campagne j’ai gardé la même classe de la maternelle au CM2. On me criait dessus, les autres élèves se moquaient de moi, mais ce n’étaient pas de leur faute ils répétaient juste ce que les maîtresses disaient, mais il n’y avait personne pour m’aider, allez faire confiance aux adultes après ça, à la maison non plus je n’avais pas de soutient.
C’est en cinquième que ça s’est arrangé, j’ai eu un prof qui m’a aidé, il m’a donné des conseils comme par exemple tenir mon stylo plus bas. Ce n’était pas un gaucher mais il a réussi ce qui veut dire que mes maîtresses de primaire auraient très bien pus m’aider également mais qui ne l’on pas fait. Maintenant tout va bien, mais moi qui commence à être jeune adulte, je fais toujours difficilement confiance aux adultes,je suis plus renfermée et je suis dégoûtée de l’écriture, d’ailleurs c’est peut -être pour ça que les gauchers sont peu nombreux en littérature car j’imagine que mon cas n’est pas isolé et que d’autres se sont retrouvé dans la même situation. J’ai vue qu’il y avait des parents de gauchers qui venaient sur ce site, c’est à vous que s’adresse ce message : ne pensez pas que vous ne pouvez rien faire pour l’aider simplement parce que vous êtes droitiers et assurez vous qu’il soit heureux à l’école et qu’il ne souffre pas de ce que les autres appellent « un handicap ».
Ju
Bonjour,
Je découvre votre site.
Je suis né droitier. En faisant du piano j’ai découvert à quel point j’étais « gauche » de ma main gauche. J’ai eu envie de la développer. Maintenant de temps en temps j’écris de la main gauche je suis vraiment content de voir que je progresse c’est une ouverture et une forme d’harmonie manuelle. Demain je pourrais vraiment dire que j’ai vraiment deux mains.
Quant à cette étude qui associe gaucherie, schizophrénie, dépression vous trouverez la recherche de corrélations du même tonneau entre autisme et mère dépressive ou entre homosexualité et mère dépressive etc,.
La recherche de corrélation ?(soit dit en passant une corrélation même si elle existe n’est pas une cause) c’est en fait la tarte à la crème préférée de ceux pour qui une différence chez l’autre devient si insupportable qu’ils doivent se mettre tout de suite à chercher une explication en termes de tare, de déficience…C’est pas moi c’est l’autre…Ouf ! alors tout va bien.
Ceci di je ne pensais pas que le raffinement ait été poussé jusqu’à pourchasser les gauchers !
Lenaïk
J’ai découvert ce site parce que je fais quelques recherches sur les gauchers pour mon TFE et je me retrouve dans bcp de ces histoires. Je suis gauchère depuis 17ans et je me pose bcp de questions (c’est justement pour ça que je fais mon TFE sur les gauchers).
C’est sympa de voir que je suis pas la seule dans le cas, je trouve que j’ai bcp de chance car je me suis entouré de bcp de gauchers par exemple ma meilleure amie est aussi gauchère! Du coup je me sens moins seule.
Je sais pas si pour vous aussi mais moi je me « connecte » directement avec les gauchers. Dans mon cercle d’amis nous sommes trois gauchères et il y a toujours quelque chose en plus avec les gauchers, je sais pas comment expliquer le fait que je m’entende spécialement bien avec les gauchers que je rencontre. Peut-être que c’est parce qu’on partage quelque chose. Enfin bon voilà je suis contente d’être tombée sur ce site.
Bien à vous compagnons de gaucherie ;D
Céline
Bonjour à tous,
J’ai lu de nombreuses anecdotes -bien sottes parfois- mais qui prennent de sérieux accents de vérité. Heureux de me sentir moins seul. ‘par pur esprit de contradiction’ (feat . ) /
D:
Bonjour,
Je suis gauchère et j’aime bien, ça ne me cause aucun problème dans ma société, je tiens à vous porter connaissance que mon petit frère et moi , les seuls Gauchers dans notre famille , c’est bien d’être différent malgré soi 😀 .
Salut !
Taiymi
ma femme et moi avons deux filles l’ainée a 4 ans et la seconde a 16 mois. bien que nous soyons droitier tous les deux, nos filles,elles, sont gauchères aussi bien de la mains que du pied. Et nous en sommes très fières.
David
Je suis professeur au collège et aussi une vraie gauchère. J’ai un petit truc que je donne à mes élèves gauchers pour leur permettre de bien écrire au stylo à plume : utilisez un buvard que vous placez sous votre paume pour éviter les bavures avec l’encre. J’ai utilisé cette méthode pendant tout mon collège
Bonjour,
Emilie
bonjour,
Je suis un gaucher contrarié. J’écris de la main droite. je fait tout le reste de la main gauche. Même tirer les traits! Il m’arrive parfois(très rarement) de me lever le matin et de ne plus savoir si je suis un contrarié ou un gaucher. Je ne sais plus quelle main utiliser. lorsque ça m’arrive je peux dire que je ferai mieux d’aller me recoucher. puisque ce sera une journée à catastrophes et de mauvais poil.
Edolc
Gauchère depuis 18 ans, la seule de la famille et fière de l’être ! Ce qui me donne une écriture spéciale que beaucoup de monde prend plaisir à lire. Car ce qui revient souvent dans les discussions c’est bien l’écriture, il parait que les gauchers écrivent mal, ce qui est totalement faux pour la plupart, très peu de connaissance gauchère écrivent mal.
Vive les gauchers ! Et merci pour cette journée qui nous est consacrée !
Amandine
Bonjour,
Je suis gaucher et je n’écris pas très bien. Heureusement, pendant mon stage on m’a appris a m’appliquer et maintenant j’écris mieux. Comme quoi ce n’est pas un problème de gaucher d’ailleurs les gauchers n’ont aucun problème.
Je vais vous raconter une petite anecdote qui m’est arrivé : j’ai voulu ouvrir une boite de conserve d’ananas que mon collègue avait ramené de chez les chinois et je n’y arrivais pas. Je me suis coupé, je me suis énervé, je me suis syndiqué au syndicat des gauchers. Si ça vous tente envoyez moi un mail car je ne peux pas être tout seul dans mon syndicat.
A + les gauchers !!!!
Zakaria
Y a-t-il un gaucher dans la classe ?
 » Oui ! Si la classe est composée de 10 élèves au moins « 
Faux. Il pourrait y avoir 90 % de gaucher sur terre, on trouverait encore facilement un bon million de personnes pour remplir plusieurs classes composées uniquement de droitiers.
Mais c’est juste pour la vérité, à part ça, vivent les gauchers.
Guillaume
Je suis gauchère depuis 48 ans. Au cours préparatoire, j’écrivais très mal et comme dans un miroir. Malgré les demandes réitérées de mon institutrice, ma mère n’a jamais laché prise et on a fini par me laisser tranquille. Depuis, je me suis améliorée et j’écris bien, la feuille tournée et le poignet cassé, certes, mais c’est le résultat qui compte, n’est-ce pas ? Une petite anecdote me revient en mémoire : Quelques années plus tard à l’école, nous (les filles) avions cours de canevas, pendant que les garçons dessinaient..!! Jamais mon institutrice n’a réussi à me faire faire un rang convenable. Elle commençait dans un sens pour me montrer comment faire et je repartais dans l’autre…. Épuisée et énervée, elle me collait au dessin avec les garçons (joie !) J’étais ravie car j’adorais dessiner. D’ailleurs j’ai toujours été douée pour tous les travaux créatifs et manuels. Combien de fois j’ai entendu : « elle se débrouille drôlement bien avec sa patte gauche ». Comme beaucoup d’entre nous les gauchers, je sais écrire dans tous les sens (ça fait toujours son petit effet !) et lire à l’envers. La seule chose qui m’agace, c’est lorsque je suis assise à côté d’un droitier et que nos coudes se gênent en écrivant ou au restaurant, par exemple. Et aussi, dans le métro : je me contorsionne pour passer mon ticket… de la main gauche !!
Véronique
Je constate que beaucoup de parents droitiers s’inquiètent de la « gaucherie » de leurs enfants… je suis gauchère et ai été plutôt contrariée d’avoir des enfants droitiers car je me faisais une joie de leur tenir la main pour leur apprendre à écrire !
Être gaucher n’est pas une tare, bien au contraire, je pense que vivre dans un monde de droitiers (poignées de portes du « mauvais » côté, pas de vis toujours « à l’envers », et que dire des robinets dont on ne sait jamais si on les ouvre ou on les ferme…) nous oblige à développer un pouvoir d’adaptation qui somme toute est plutôt bénéfique.
Pascale

——————————————————
1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7 / 8 / 9 /

Archives « Livre des Gauchers »fleche-vers-la-droite

Une anecdote à raconter ? Nous vous proposons de le faire ici pour la partager avec l’ensemble des utilisateurs de ce site. Renseignez les champs suivants : NOM – EMAIL – MESSAGE et cliquez sur « Envoyer ». Au bas du texte mettez la signature que vous souhaitez voir apparaître. Par défaut apparaîtra votre prénom.
Merci de ne pas utiliser cette rubrique pour poser des questions !
Utilisez plutôt la rubrique : « 
Vos questions/vos commentaires »

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre "anecdote"