Livre des Gauchers page 7

livre-grislivre-gris droit


Anecdotes Gauchères

 

 

Il est assez amusant de constater qu’hier encore, on me faisait remarquer ma gaucherie !
C’est très plaisant de trouver un espace de discussion et d’échange sur notre « originalité », dont je suis très fière !
J’ai 28 ans, je n’ai jamais été contrariée même si mes parents ont toujours été un peu déconcerté par ma façon d’écrire et d’utiliser certains outils de la vie quotidienne !
J’ai un penchant pour la dyslexie néanmoins, je ne sais si une chose en explique une autre…
Ma grand-mère droitière m’a tout de même appris à tricoter et mes équipières de hand-ball appréciaient ma « difformité » qui surprenait toujours nos adversaires.
Ce qui est dit au niveau de la perception de l’espace m’enchante, je n’avais jamais vraiment compris comment quelqu’un d’aussi peu cartésien que moi pouvait être aussi à l’aise avec ce genre de choses !
Tout s’explique !
Après, ne soyons pas revanchards, la société impose des normes dans laquelle nous n’entrons pas mais si nous sommes légèrement « supérieurs » que les droitiers dans certains domaines, peut-être est-ce grace à notre faculté d’adaptation dans un monde si droit…
Aurélie
Bonjour,
Je suis droitier mais.je me soigne ; ) Je suis batteur et la batterie est un instrument latéral qui demande une grande activité de la main gauche, et j’ai pu remarquer que les batteurs gauchers sont plus habiles de leur main droite que les droitiers de leur main gauche. Au piano, les pianistes gauchers sont excellents pour les lignes de basse, il n’existe pas de « piano pour gaucher ». au violon le travail de l’archet est plus difficile pour un gaucher mais le placement des doigts sur le manche est plus évident. Les droitiers peuvent se permettre d’avoir une main gauche inactive et quasi atrophiée car ils ont construit les objets et les machines « a leur image », les gauchers, au lieu de revendiquer la même limitation de moyens, ont la chance d’être obligés de se servir de leur main droite, et se rapprochent ainsi de l’ambidextrie, le rêve des musiciens.
Laizeau
Bonjour,je crois que le fait d’être gauchère est un plus pour moi.Par,je me rappelle en seconde lors d’une épreuve physique de lancée de poids avec toute la classe,j’ai du être la seule à me retourner du coté opposé aux autres ,ce qui faisais rire les gens ,mais résultat final j’ai obtenu la meilleur note car mon lancé était plus adroit !!! un 18/20. Je suis jumelle,nous sommes nées sous le signe Gémeaux et ce qui est génial nous sommes toutes les deux gauchers dans tous nos faits et gestes.
HAOUA
Bonjour !
J’ai 17 ans et je suis gauchère, tout comme ma petite sœur (alors que nos 2 parents sont droitiers).
Et je dois avouer que grâce à ce site je me sens d’un coup moins seul… Il y a des fois ou je n’en peux plus d’être gauchère… Effectuer un stage avec 8 collègues droitières… Ne pas pouvoir les aider pour les activités (comme le découpage, ils n’avaient pas de ciseaux de gaucher), ne pas pouvoir aider les enfants droitiers à dessiner un peu car m’adapter à eux pour l’écriture ou le dessin c’était mission impossible…
Vouloir apprendre à tricoter ou à repasser ! Dur pour une mère droitière de faire en sorte de tout inverser pour ces 2 filles, mais au bout d’un moment d’intense réflexion nous avons toutes les 3 réussis à nous en sortir !
Faire du javelot à l’école avec un professeur qui ne m’expliquait pas comment il fallait faire (j’étais la seul gauchère)… Et devoir attendre de voir comment les autres faisaient pour inverser le mouvement…
Le pire c’était en maternelle avec ma maîtresse (assez âgée) qui ne comprenais pas pourquoi j’écrivais de droite à gauche, elle m’a du coup prise pour une attarder (et le fait d’être très timide et de ne jamais parler n’a pas arrangé les choses…) alors que je m’exprimais et je lisais très bien ! J’écrivais aussi très bien, mais il fallait juste que l’on me dise comment faire pour écrire comme tout le monde (si on mettait mon texte devant un miroir, c’était parfaitement lisible), il a donc fallut que j’attende une remplaçante pour que l’on m’apprenne enfin comment écrire de gauche à droite… (Et parfois, même arrivé au lycée, quand je suis fatiguée j’ai tendance à inverser des lettres pour tout d’un coup écrire inverser comme «ceic ets nu nemaxe eiregami’d»)
Enfin ! C’est un vrai plaisir de voir ce site ! Bonne continuation à tout les gauchers !
Bonne soirée !
Marion,
Au cours de l’année 1935, je découvre avec joie l’écriture : Malheureusement, très vite, mon institutrice s’aperçoit que je suis atteint d’une grave anomalie : Je suis gaucher ! Les directives de l’Éducation Nationale, sont de combattre énergiquement ce fléau majeur ! Ma maîtresse si bonne pour moi, va s’évertuer soit-disant dans mon intérêt, à me faire disparaître ce vilain défaut.
Un jour, celle-ci rassemble les élèves devant le tableau noir pour que chacun écrive une ou deux phrases. Mon tour arrive, je saisis la craie de la main gauche et je commence mon texte. Immédiatement l’institutrice aperçoit ma main incriminée. Elle me réprimande fermement et me met la craie dans la main droite en plaçant dans le même temps mon bras gauche fautif dans mon dos derrière la martingale de mon tablier.
Quelques instants plus tard, une idée jaillit dans ma tête, aussi naïve que diabolique. Je profite d’un instant d’inattention de la maîtresse pour reprendre la craie de la main gauche, engainant dans le même temps mon bras droit derrière la martingale. Pas vu! Pas pris! Je crois que l’institutrice ne remarquera pas mon stratagème. Grave erreur d’appréciation ! J’écope de ma première punition pour tromperie et je me laisse emporter dans un fleuve de larmes. Dans mon esprit innocent, je ne considère pas mon action comme une tromperie, mais comme un mouvement d’auto-défense devant une injustice.
Heureux « gauchers » des temps modernes, comme je vous envie ! Soyez satisfaits, vous pouvez enfin écrire avec la main de votre choix, suivant vos réflexes, sans craindre une réprimande. Ayez une pensée pour les « gauchers » qui vous sont précédés sur les bancs de l’école et qui n’ont pas eu votre chance. Contrariés par des principes stupides, ils restent condamnés à jamais à former des escouades de timides irrécupérables.
Depuis ce temps de très nombreuses années se sont passées. A 81 ans je suis toujours un grand timide, j’ai cependant réussi ma vie. J’écris et je mange de la main droite. Mais j’ai toujours joué au ballon du pied gauche, joué à la pelote basque et planté un clou de la main gauche. Ma souris aussi se tient fièrement sous ma main gauche.
Grâce à ce site,je suis très heureux et reconnaissant de faire partie de la famille des gauchers.
EUGENE.
Bonjour,
J’ai cinquante ans et j’ai appris hier avec surprise qu’il y avait un jour des gauchers. A cette occasion, j’ai entendu hier une émission dans laquelle il était dit que dans les années soixante, l’acceptation des gauchers était couramment admise dans l’éducation nationale.
C’est tellement vrai qu’à force de coup de règles sur ma « vilaine main », j’ai dû apprendre à dessiner les lettres de la main droite. Dans les années 80, j’ai encore dû expliquer à mes collègues de CP pourquoi il était nécessaire d’orienter le cahier d’un gaucher à la verticale.
J’écris maintenant des deux mains (sauf au tableau), mais, quand j’écris de la main gauche, si la surface n’a pas de repère (marge ou autre…), il est fréquent que j’écrive en miroir (ennuyeux quand on remplit un tableau entier jusqu’à ce qu’une personne de l’auditoire demande en quelle langue vous écrivez)
Quant aux outils de droitier, on s’en accommode pour la plupart. Cela développe nos capacités d’adaptation 🙂
Un peu moins simple avec les instruments de musique trop latéralisés « droitier »…
Marc
Bonjour,
je suis gauchère et ma mère aussi. Elle m’a toujours dit que j’ai commencé par écrire en miroir. Un temps d’adaptation je pense. Je sais toujours le faire…. Cela me fait toujours sourire… Je me souviens de mes pages décroître a l’encre noir quand j’avais 6ans, j’avais de l’encre plein les mains. J’ai donc appris a tourner le bas de ma feuille vers la gauche et tourner le bas vers la droite afin de voir ce j’écrivais et ne plus repasser sur l’encre. J’avoue avoir une belle écriture de gauchère 🙂 Cependant, je n’utilise la main gauche que pour écrire. J’utilise le pieds droit au sport, la main droite au tennis (bien que l’on ait voulu m’apprendre a jouer comme une gauchère), je mange et j’utilise les ciseaux de la main droite…. A l’école il m’est parfois arrivé d’écrire a la craie au tableau de la main droite et de retourner écrire sur mon cahier de la main gauche ! En tout cas je me sens 100% gauchère et je suis fière de faire partie de ces 13% de gauchers Français !
Mel
Bonjour,
Je suis gauchère depuis 22 ans et surtout très fière de l’être !
Pour ma part, j’ai eu assez de problèmes petite à cause de ça, notamment pour l’usage de ciseaux. En effet, j’ai développé une véritable peur d’utiliser des ciseaux depuis mon enfance car je disposais uniquement de paires de droitiers que je ne pouvais utiliser que de la main gauche… Mes travaux ressemblaient plus à de la dentelle qu’ à une jolie coupe nette et les réprimandes de la maîtresse me reviennent toujours en tête quand je dois utiliser des ciseaux !
J’ai toujours utilisé ma main gauche pour divers usage, si bien que je ne suis capable de rien avec ma main droite, ainsi que mon pied droit et autres.
Je félicite ces personnes qui ont enfin développés maintes ustensiles spécifiques aux gauchers, car cela nous est bien utile pour nous.
Soyez fiers d’être gauchers, soyez fiers d’être plus débrouillards que les droitiers, bref, soyez fiers de vous même !
Pauline
Bonjour,
J’ai 20 ans, je suis gaucher, mais j’ai l’impression, en lisant ce site, d’avoir été trompé quelque part. J’écris de la main gauche, mais c’est après tout, et je ne vois pas pourquoi mes parents auraient fait de moi un « gaucher contrarié ». Je joue au foot des deux pieds, c’est vrai : le droit tire plus fort, mais le gauche est plus précis. Je coupe le pain comme un gaucher, je tiens les ciseaux de la main droite, ma fourchette de la main gauche,etc… Je me pose donc la question : suis-je ambidextre ? Est-ce que les deux côtés de mon corps se seraient répartis les tâches ? Car je trouve, si c’est le cas, qu’il y a autant de défauts que de qualités, à être ainsi né.
Sileva
Bonjour à tous!
Je suis gauchère depuis 23 ans maintenant. Perso j’ai du mal à m’adapter à ce « monde de droitiers ». Dès le plus jeune âge j’ai éprouvé des difficultés à écrire par exemple(j’écrivais de droite à gauche). Heureusement l’institutrice est intervenue rapidement. J’ai également eu des problèmes pour lire l’heure et oui pour moi ce n’était pas logique ce sens des aiguilles et encore aujourd’hui il me faut réfléchir avant de donner l’heure. ça fait sourire les gens quand j’explique comment j’appréhende les choses autour de moi avec mon regard de gauchère et combien de fois j’ai cassé des clefs en essayant d’ouvrir/fermer une porte. Voilà moi j’ai plutôt un regard mitigé sur la chose.
Valentine
bonjour, j’ai 14 ans.
Je fais partie des 3% d’ambidextres et croyez moi ce n’est guère plus simple. Au début, on me croyais droitière, car j’effectuais la majeure partie de mes tâches de la main droite. Puis on s’est rendu compte que j’étais ambidextre car j’avais la capacité à écrire des deux mains de manière quasi-identique. C’était juste l’habitude d’écrire et de dessiner de la main gauche qui est resté,même si je me sers autant de la main gauche que de la droite, car toutes les autres activités ou presque, je les effectue de la main droite. Mais néanmoins, je ressent les problèmes d’écriture: je suis obligée de me contorsionner, et lorsque j’écris, il m’arrive souvent de transformer ma feuille en torchon illisible. Mes profs, eux n’ont jamais compris que c’était dur d’écrire de la main gauche sans baver, alors en présentation la plupart du temps, j’ai des points en moins. Mais aujourd’hui je m’accroche, car je suis finalement très fière d’écrire de la main gauche, et je ne voudrais pour rien au monde en changer !
Emilie
bonjour,
je suis gauchère, ma mère est gauchère, ses sœurs sont gauchères, mes neveux sont gauchers et mon fils est gaucher..je pense que c’est surtout héréditaire ! je suis d’origine maghrébine; dans l’ancien temps c’était mal vu, genre malédiction et mon père a fait le nécessaire pour que je sois droitière ! à la maison, je mangeais avec la main droite et je devais obligatoirement tenir le stylo de la main droite et à l’école je redevenais gauchère…Jusqu’au jour où mon père a compris qu’un gaucher devait rester un gaucher..je surprends mon entourage car j’ai une très belle écriture et que je suis très habile mais mon enfant je le laisse faire afin de ne pas le perturber…il n’a que 5ans.Aujourd’hui il y a de plus en plus de gaucher et surtout dans le milieu de l’enseignement ou politique.
LEILA

——————————————————
1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7 / 8 / 9 /

 Archives « Livre  des Gauchers »fleche-vers-la-droite page 1

   
Une anecdote à raconter ?
Nous vous proposons de le faire ici pour la partager avec l’ensemble des utilisateurs de ce site. Renseignez les champs suivants : NOM – EMAIL – MESSAGE et cliquez sur « Envoyer ». Au bas du texte mettez la signature que vous souhaitez voir apparaître. Par défaut apparaîtra votre prénom.
Merci de ne pas utiliser cette rubrique pour poser des questions !
Utilisez plutôt la rubrique :  « 
Vos questions/vos commentaires »

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre "anecdote"