Test de QI

1

 Certains sites proposent parfois de tester notre QI.
Dernièrement un article accompagnant cette proposition était intitulé :
« Gaucher ou droitier : les impacts sur l’intelligence ».

Extrait de cet article :

[…]Les gauchers, ceux dont le cerveau est orienté sur l’hémisphère droit, possèdent ce que l’on appelle un sens kinesthésique. C’est la garantie d’une excellente perception de l’espace et d’une très bonne mémoire des savoir-faire. Leurs mains, et par extension leur corps tout entier, mémorisent facilement les mouvements. Ils retiennent ce qu’ils voient mieux que ce qu’ils entendent, grâce à une intelligence spatiale très performante. C’est pourquoi on rencontre une proportion de gauchers supérieure à la moyenne générale chez les artistes et les sportifs de haut niveau. Logiquement, lorsqu’il effectue un test de QI, un gaucher aura plus de chance d’obtenir un bon score en intelligence spatiale qu’un droitier.

Des statistiques surprenantes

tests de QILa majorité de la population mondiale qui est droitière (90% des individus) a le cerveau orienté sur l’hémisphère gauche. Dans le cadre du test de QI, un droitier est supposé mieux s’en sortir en intelligence verbale. Quid de l’intelligence logique et mathématique ? La prédisposition des droitiers à disposer d’une bonne mémoire verbale joue encore ici en leur faveur.

L’intelligence des gauchers subit un impact négatif quand ils sont contraints d’abandonner l’usage habituel de leur main gauche.

Il y a près de 25% de gauchers à la naissance pour seulement 10% à l’âge adulte. Forcer un gaucher à devenir droitier revient à créer une sorte de rivalité entre les deux hémisphères du cerveau. Conséquence directe, il risque de perdre son sens kinesthésique.

De nombreux enfants gauchers sont amenés à vivre un échec scolaire, non pas par ce qu’ils écrivent de la main gauche, mais en raison du système d’apprentissage dont les méthodes et les techniques favorisent les droitiers. Cela explique, par exemple, les statistiques surprenantes délivrées par les résultats aux tests de QI. Les gauchers ont, en général, soit une note très supérieure à la moyenne, ou bien franchement en dessous. Les droitiers, eux, sont plus regroupés sur l’échelle des niveaux de QI. Une équipe de chercheurs de l’université américaine de Columbia, dans l’état de New York, a épluché les scores de milliers de tests de QI effectués dans le monde depuis 20 ans. L’écart type des gauchers oscille entre 60 et 160 points, celui des droitiers entre 80 points et 140 points (pour une intelligence moyenne correspondant traditionnellement à 100).[…]

lesGauchers

Partager

Un commentaire

Laisser un commentaire