Écriture spéculaire/miroir

1

L’écriture spéculaire ou écriture dite en “miroir”. L’écriture spéculaire consiste à écrire de droite à gauche en inversant le sens des lettres. Communément appelée “écriture en miroir”, car le plus souvent on utilise un miroir pour la décrypter, elle peut se lire aussi par transparence.

Considérée par certains comme un privilège réservé aux gauchers, elle sera le fil conducteur de la Fête Nationale des Gauchers 2012.
Mais écrire en « miroir » est-ce vraiment une manifestation de la latéralité gauche ?
A l’évidence ce n’est pas l’avis de tout le monde, voici par exemple ce que l’on peut lire sur Wikipédia : « le fait d’être gaucher ne prédispose cependant pas à cette pratique ».

Pourtant, il serait nécessaire d’utiliser la main gauche pour pratiquer l’écriture en miroir, en tous cas selon plusieurs études dont celle de G.ABT décrite dans un mémoire datant de 1901.[1]

Florilège de phrases extraites de ce mémoire :
« Les sujets qui écrivent habituellement en écriture spéculaire sont ceux qu’une raison quelconque empêche d’écrire de la main droite en écriture normale, ou seulement incline à écrire de la main gauche ».
« Il est vrai que l’écriture spéculaire spontanée appartient à la main gauche ».
« Il est beaucoup plus difficile d’écrire en écriture spéculaire très fine de la main droite que de la gauche ».
« L’écriture en miroir de la main droite est, en général, plus mauvaise que celle de la main gauche ».
Conclusion du mémoire :
« L’écriture spéculaire est le résultat d’une adaptation à des circonstances particulières : absence d’images visuelles défavorables, représentation visuelle des mouvements qu’il convient d’imprimer à la main, nécessité d’écrire de la main gauche, tendance à faire de la main gauche des mouvements centrifuges, habileté à se servir de cette main. Il suffit qu’un de ces éléments fasse défaut pour qu’il n’y ait pas écriture spéculaire ».
Remarquez surtout la dernière phrase de cette conclusion car elle laisse peu de place à une « main mise droitière » sur cette particularité : il suffit qu’un de ces éléments fasse défaut pour qu’il n’y ait pas écriture spéculaire ». J’oserai donc avancer que :

Les gauchers étant les plus aptes à écrire de la main gauche,
l’écriture en miroir leur va comme un gant !

Alain Galobardès

Voir la chronique de Richard Devill : l’écriture en miroir

[1] Georges ABT (1874-1961). Médecin français, agrégé de philosophie, est l’auteur d’un mémoire sur l’écriture en miroir paru dans : L’Année Psychologique (année 1901) Volume 8 N° 1 pp. 221-255

Partager

Un commentaire

  1. j’écris de la main gauche l’écriture spéculaire, mais je peux aussi écrire en même temps de la main droite la même phrase, peux t on m’expliquer la chose

Laisser un commentaire