Livre des Gauchers page 2

livre-grislivre-gris droit


Anecdotes Gauchères

Né en 1957, plusieurs gauchers du coté de mon papa, mon premier jour d’ école au CP ma mère annonce que je suis gauchère et la maîtresse lui répond avec sévérité qu’elle n’a « jamais eu de ça dans sa classe ». La couleur était annoncée ! J’ai donc ainsi docilement obtempéré mais chaque retour à la maison je me ruais sur mon tableau pour y gribouiller à la craie…de la main gauche bien sur écrire est toujours douloureux et pénible pour moi…c’est la seule chose que je fais de la main droite mon grand regret car un gaucher non contrarié un jour m’a asséné que « personne n’est parvenu à le contrarier, lui »…et oui…nouvelle humiliation…
La liste est longue de tout ce qui a jalonne mon existence de gauchère contrariée…mais une bonne nouvelle, le clavier m’a libéré  de cette crampe qui court de ma main au coude voire jusqu’ l’ épaule quand je me lance dans l’ écriture… Je peux enfin me lancer dans l’ écriture de mon livre…
Dominique
Bonjour à tous.
Alors, je suis gaucher depuis 72 ans.. Mais, j’écris de la main droite ! sans jamais avoir été contrarié. Ma mère racontait qu’au CP, la maitresse lui a dit : « Bon élève, mais comme il écrit mal ! ». J’ai sans doute voulu faire comme les autres en me forçant à écrire de la main droite.
Ciseaux main droite aussi ( c’est comme ça que j’ai appris ). Par contre, dessin de la gauche, et tout le reste ( manger à table, ce qui peut poser des problèmes de « coude » avec un droitier à ma gauche, mais, je ne suis pas le seul. Mon père était gaucher. Mes 2 enfants droitiers, mais les 2 enfants de ma fille sont gauchers !
Daniel
Manger du poisson au restaurant quelle galère avec un couteau à poisson.
Marcel
Il n’y a pas qu’au travail, mais dans tous les lieux publiques (bibliothèque, association, et tant d’autres), que les outils et instruments ne sont pas mis à notre disposition. Et pourquoi aucune publicité est faite ? Alors qu’il y a des parkings larges, toilettes pour handicapés, caisses prioritaires pour ces mêmes personnes et femmes enceintes, sous-titres pour les malvoyants, oubli et discrimination pour gauchers. Y a qu’a voir notre langue Française. Dernière bonne anecdote : En fin d’année 2017, certains vous disent encore, si vous entrez dans une église, qu’il ne faut pas faire le signe de croix de la main gauche. A nous de nous battre contre tout ça et vive les gauchers.com.
Grigou
Je suis d’Algérie, en 1965, premières années de l’indépendance, j’ai été inscrit à la Doctrine Chrétienne, École préparatoire. La Sœur supérieure ayant appris que je suis gaucher a pris la décision de m’attacher la main gauche au pied de la chaise aux desseins de m’apprendre à utiliser, qu’est ce beau décor, le côté droit.
Rien n’y fait, j’ai 55 ans aujourd’hui et toujours gaucher.
Par devant le Cadi (juge des mariages), officiant cette union, les présents, (témoins et membres des deux familles ainsi que ses assesseurs), mon épouse et moi fûmes surpris par la réaction ce cadi qui n’en revenait pas : UN COUPLE DE GAUCHERS.
Youcef
Aujourd’hui les gauchers ne sont plus persécutés, mais toujours discriminés.
Je m’explique : A part les ciseaux, la plupart des outils se trouvent que sur internet, ce qui double le prix de certains avec les frais de ports. Et au travail, certains postes ne sont pas adaptés pour nous, nous obligeants à prendre des mauvaises postures sans parler des outils pas adaptés pour quelques uns. On a était deux à en parler mais on nous a dit: « Ben y’a combien de gauchers ici ? Pas beaucoup. »C’est ça l’inconvénient d’être gaucher, faut s’adapter ». Et lorsqu’on
essaie de demander (lorsqu’il existe) un outil pour gaucher, on nous répond très sèchement qu’on se fait une obsession. J’ai écrit pour ça au premier ministre et je compte le faire au ministre du travail. Les adresse des ministères sont sur internet d’où on peut écrire directement. Un courrier c’est peu, mais si tous le monde s,y mettait ça changerait peut-être. Cette politique se retrouve dans toutes les entreprises y compris les milieux protégés pour travailleurs handicapés (EA, ESAT). Honteux en2017, à une époque ou l’on parle tant de lutter contre les discriminations.
Fabien
1) Sur les tables associées de la « petites école » un gaucher devrais toujours ce mettre à gauche. En effet, lorsque vous (gaucher) qui êtes à (droite de la table) vous commencé à écrire sur la partie gauche du cahier et que votre voisin de gauche (le droitier) écris sur la partie droite du sien, y’a comme qui dirais un embouteillage de bras . Si maintenant la prof vous oblige à rester à votre place, répondais que sa ne vous dérange pas d’ emm… votre voisin toutes l’année.
2) Gaucher, ne faite jamais un nœud de ballon de baudruche bien fait, un droitier mettras 10 minutes à l’enlever.
3) Un gaucher doit toujours se rappeler qu’il l’est, un droitier, jamais. 4) Avez-vous déjà entendu une remontrance d’une personne (un droitier) juste devant vous disant que l’on fait nos cocardes de lacet de chaussure à l’envers ?? à méditer ^^
Manu
Bonjour les gauchers,
j’ai 51 ans et je me souviens encore des gifles que m’assénait mon institutrice de l’école maternelle des Picotières à Sanary sur mer dans le Var… Je m’appliquais à écrire mon prénom et les coups tombaient sur ma nuque. J’avais trop peur d’en parler à ma mère qui vivait avec peine le deuil de notre père. Ma mère s’appliquait à nous faire étudier la Bible, le bien et le mal, tendre la joue droite… Ce n’est que très tard que j’ai compris à quel point les gauchers étaient dangereux pour notre société : on pense plus vite et parfois mieux que les droitiers, en tout cas, c’est ce que me disaient mes instituteurs et professeurs : tu anticipes ! arrête de poser des questions ! Bref, très tôt dans ma vie, j’ai réalisé que je ne parvenais jamais à aboutir un projet en France. Le seul succès que j’ai eu est de devenir secrétaire trilingue car j’étais une surdouée du clavier et de l’apprentissage des langues étrangères Il y a quelques années, j’ai tout largué pour devenir humanitaire en solo en Afrique, où ma famille a une longue histoire d’humanitaires. L’Afrique m’a sauvé la vie, mais me voilà de retour en France, avec le même constat, je n’y trouve pas ma place. J’entends dire qu’on peut balancer son porc, alors, moi, j’aimerais balancer mon instit, mais j’ai oublié son nom ! J’ai décidé d’apprendre à jouer de la kora, et miracle : mes deux mains et mon esprit sont en paix et je vais recommencer à écrire, j’ai trouvé quelque chose d’incroyable : j’adore les renards, et en faisant mes recherches j’ai réalisé que le renard, animal nuisible et chassé, s’appelle le vulpes vulpes, celui qui marche gauche. Et, coïncidence : le renard est roux, et il fut un temps où l’on chassait aussi les rousses, parce qu’elles avaient un pouvoir magique. Il se fait qu’au nord du Mali, chez les Dogons, le renard est l’animal qui est le seul à pouvoir prédire l’avenir … Malheureusement, on ne peut plus aller chez les dogons, à cause de cette foutue guerre…
Bonne journée les gauchers,
Christine
Salut les gauchers et gauchères,
Je suis un gaucher qui a grandit dans une famille de droitiers, une famille qui jusqu’au jour d’aujourd’hui estime que le système droitier est logique, divin, positif … bref, que tous les gauchers seraient anormaux de vivre sans s’y conformer.
Je me rappelle encore de ma grand-mère que j’aime tendrement; celle qui a été à l’origine de la marginalisation de ma main gauche au détriment de ma main droite.Pendant mes années d’études primaires, ma main gauche a subit beaucoup de tortures venant aussi de mes parents, mes maîtres et maîtresses d’écoles.je me faisais traiter de diable quand j’utilisais ma main gauche pour écrire ce que je trouvais quand même surprenant car j’étais un enfant et je suis une personne parfaitement équilibré sur le plan spirituel.
Quand j’avais atteints l’age de discerner le mal et le bien j’ai compris pourquoi j’étais une personne horrible pour les droitiers. Dès lors je décida de m’efforcer dans l’apprentissage de l’écriture avec la main droite ce qui mystérieusement a fonctionné car ma belle main d’écriture que j’avais par ma main gauche est passée à ma main droite à force de faire des cours de répétitions durant lesquelles j’étais sévèrement sanctionné.Toutefois, ce n’est que mon écriture que j’ai pu faire transiter vers la droite car pour ce qu’il en est de ma vue, mon audition, mon odorat, mes activités physiques … je les utilise comme un gaucher.Tout ceci pour dire que on ne peut pas changer la perspective sociétale d’un gaucher car elle est une source exceptionnelle de savoir et d’adaptation dont les droitiers devraient s’en inspirer pour construire un monde parfaitement équilibré.Je le dis, et j’assume mes mots, si les différentes sciences évoluent c’est bien parce qu’il y a des gauchers qui y contribuent par leurs imaginations exceptionnelles.
Arnaud
Bonjour Cher(ères) amis(es),
Je suis une gauchère contrarié(e) qui vit dans un environnement de droitiers cyniques ou cyniques droitiers. Ainsi, enfant, j’avais 5 ans, quand l’institutrice m’attacha pour la première fois la main gauche dans le dos (pressions académiques).
Et depuis, je suis restée récalcitrante car j’écris encore avec la main gauche ! Et tout bien considéré, fort bien, car même les graphologues en perdent leur latin…on ne distingue pas mon écriture, d’une droitière ! L »adaptation du caméléon…un sens inné chez le gaucher. Alors faîtes-vous confiance, lutter contre les préjugés et faîtes lever les blocages. Cela demande quelques efforts…allons, allons !
Il est tout de même scandaleux qu’en 2017 (j’aurai ½ siècle dans 2 mois) que les gauchers soient encore une population à part…j’ai repris l’escrime et je joue du piano par plaisir (en autodidacte) ! C’est bien connu, les gauchers sont habiles, doués, intelligents… Mais, je pense que je ne serai jamais, complétement, latéralisée car j’utilise les ustensiles inversés pour manger (plus de force dans l’orientation du couteau côté gauche, c’est logique, pour un gaucher mais pas pour un droitier…). Les gauchers doivent tout appréhender c’est ce qui fait notre force pour nous épanouir encore ! Un conseil : chérissez tendrement votre main gauche, car quelle maltraitance, elle endure…n’oubliez pas un droitier n’est jamais très loin. Alors croisons le fer ! [Je suis un[e]gauchère contrariant[e], c’est plus fort que moi, il faut que j’emmerde les droitiers, Desproges]
Gauchement vôtre !
Laurence
Né en 1945 à Tarascon 13 et résident à Saint Rémy de Provence ma vie de 100%100 gaucher de 1952 a 1960 un enfer les « profs’ des bourreaux (tirer les oreilles ou tirer les cheveux de la tempe où sa fait le plus mal, les coups de règles sur le bout des doigts, même ma mère m’imposait des pages d’écriture de la main droite le soir …puis elle m’impose des cours de piano pour délier la main droite etc… ET A CAUSE DES BRIMADES JE COMMENÇAIS A SOUFFRIR D’INCONTINENCE URINAIRE donc à partir des années 1960 ma mère m’interne au lycée de Vedene ou je n’étais plus contrarié ouf
Yves
Je suis gauchère et j’ai 20 ans.
À un certain moment de ma vie je me suis sentie un peu attardée mentale parce que certaines choses ne me venaient pas spontanément sans compter que j’ai un très mauvais sens de l’orientation, je confonds toujours la gauche et la droite et dans la rue pour traverser c’est toujours un casse tête chinois j’vous raconte pas. Mais quand j’ai compris que tout cela était dû au fait que je suis gauchère je l’ai accepté et ai compris qu’en fait tout était organisé pour les droitiers et que le problème ne venait pas de moi parce que j’ai toujours de bons rendements à la fac.
Dohni
Pour répondre à Laurence, il ne faut pas qu’elle s’inquiète pour le tricot. Ma maman qui était gauchère contrariée, elle savait faire le point jersey avant le point mousse car quand elle avait fait son rang à l’endroit avec la main droite, elle ne tournait pas son travail, elle reprenait sa laine et ses mailles et tricotait avec sa main gauche dans l’autre sens. Ses sœurs ne comprenaient pas. quoi de plus simple pour les gauchers !
Roselyne
Je suis gauchère et j’ai 34 ans. À l’école primaire (au Québec) j’étais nulle en éducation physique et en sport. Plus tard, j’ai compris que c’est parce que mon professeur nous faisait toujours placer en droitier. Aujourd’hui, je pratique le karaté et j’ai acquis l’habileté de transférer ce que je vois pour l’exécuter de l’autre côté. On me force souvent à me placer en droitière car cela dérange les partenaires d’entraînement droitiers, les pôôôvres, qui ne sont pas habitués à faire le miroir (et qui sont persuadés de posséder l’unique bonne manière de faire). Je leur réponds souvent «bienvenue dans mon monde» mais je suis quand même obligée de m’adapter. Il arrive que mon professeur (pourtant dans la trentaine, mais droitier bien sûr) me demande de me placer droitière même quand je pratique seule. Il y a parfois des remarques de la part des autres sur le fait que je ne veux jamais faire comme tout le monde, et ainsi de suite. C’est parfois fatiguant d’avoir à se défendre ou se justifier simplement pour pouvoir utiliser la gauche quand on est gaucher. Le fait d’être gaucher est toutefois un avantage en combat car les droitiers ne sont pas habitués.
Chloé
Hello,
Dans un monde de droitier être gaucher c’est un plus .
Je remercie ma maman pour ça 😉 En effet en quittant la maternelle, personne ne savait si j’étais plutôt gauchère ou droitière. Ma mère a donc insisté pour que j’écrive avec la gauche. J’avais une plu belle écriture de cette main .
Enfaite j’aurais pu être droitière aussi car de nos jours il y a beaucoup de choses que je ne fais pas de la main gauche ( musique , souris d’ordi , ménage etc ) et mon œil directeur est le droit, je peu même dire que mon œil gauche est feignant !
J’ai voulu tester le Snowboard et je n’ai jamais réussi car même si j’ai tendance à sauter du pied gauche , au snow je voulais mettre mon pied droit en premier et impossible de mettre le gauche, je n’étais pas à l’aise du tout et on ma donc forcé comme ça du coup j’ai laissé tomber et je suis retourné sur mes skis ( qui d’ailleurs pour m’arrêter je ne sais jamais de quels côtés gauche droite droite gauche .. bon au piff lol.
Dans mon boulot de toute c’est monde de droitière et du coup c’est vrai on a tendance en tant que gaucher d’apprendre à se servir plus de la main droite que gauche sur les outils droitiers. Mais de même c’est un avantage car on est plus habille des deux mains. Moi je peu lancer et attraper des objets des deux mains.
Les gauchers sont donc plus doué que les droitiers dans la vie de tout les jours . Et ça c’est cool !
Justine
Dans les années 1980, j’ai eu à travailler sur un ordinateur ; tout allait bien jusqu’au jour où la souris est arrivée. Ça a été la catastrophe. Aujourd’hui j’ai un iPad, tout est beaucoup plus simple, mais parfois certaines suggestions sont à droite et la on ne voit plus ce qu’on choisit!!!… Ma mère et ma grand mère se sont arrachées les cheveux à essayer de m’apprendre à tricoter. Résultat, je ne fais que le point mousse….. Petites anecdotes d’une gauchère.
Laurence
Je suis gauchère depuis toujours. J’entends encore mon grand-père paternel dire « prends ta bonne main pour dessiner » quand j’avais 3-4 ans. Ma mère, un jour, s’est fâchée: « si elle doit être gauchère, elle le sera! ». Elle s’est montrée vigilante avec les institutrices également. Il faut dire que mon grand-père maternel a été gaucher contrarié et a bégaillé toute sa vie. A mon grand regret, aucun de mes 2 enfants ni aucun des mes neveux et nièces ne sont gauchers. Ma fille « joue à être gauchère » pour faire comme moi.
J’ai le sentiment qu’être gauchère est un avantage dans le quotidien: cela déstabilise les droitiers d’avoir affaire à un /une gaucher/ère (cela m’amuse beaucoup d’ailleurs): ils retrouvent la souris de l’ordinateur à gauche quand je travaille, ils se demandent « mais comment vous faites pour écrire de la main gauche, ça doit être dur!!! ». Ben aussi difficile qu’un droitier qui écrit de la main droite! Et là, ils sont tout étonnés.
Je montre à des droitiers comment pratiquer certains gestes (je suis infirmière): il faut que je les « imitent » dans leur positionnement de droitier car ils n’arrivent pas à apprendre en miroir, ce que tout gaucher se voit forcé de faire tout au long de sa vie ! Je me sens beaucoup plus rapide dans mes réflexes qu’un droitier, j’ai entendu parler de kinesthésie?!
J’ai l’impression d’apprendre beaucoup plus vite par imitation, une danse par exemple, j’ai plus de facilité pour tout ce qui est spatial. Jouer de la guitare, tricoter, utiliser les couverts à table… j’ai tout appris comme si j’étais droitière, et j’ai modifié à ma sauce ce qui m’arrangeait, et du coup, pour certains gestes je suis quasi ambidextre, comme pour le repassage.
Je suis clairement gauchère = pied et main, même si je me sens parfois presque ambidextre. Par contre, mon oeil directeur est l’oeil droit (je l’ai réalisé il n’y a pas si longtemps que ça en prenant une photo).
Par contre, il y a quand même quelques petites choses du quotidien qui sont parfois pénibles:
– je n’ai pas pu apprendre à mes 2 enfants droitiers à faire leurs lacets car ils n’arrivaient pas à faire « en miroir », et pour ma part, impossible de faire des lacets « à l’envers » = comme un droitier.
– visser et dévisser…. une vraie galère, même si comme dit mon mari « c’est simple: on visse dans le sens des aiguilles d’une montre! ». Ben non, c’est pas si simple, même si on est au courant!
– ça me perturbe de travailler avec des gauchers car je n’en ai aucun dans mon entourage proche. Du coup, j’ai l’impression de faire la même tête que font les droitiers quand ils me regardent. Marrant, non?
Pour moi, être gauchère est un vrai plus. J’ai l’impression d’avoir presque toujours un dixième de seconde d’avance autant au niveau réflexe que physique (lors d’un sport), et même au niveau compréhension intellectuelle.
Isabelle
Bonjour
Gaucher depuis toujours, j’ai eu la chance de ne pas avoir été contrarié à l’école. Mais je suis toujours contrarié et, ô combien agacé, par ces appareils du quotidien faits PAR et POUR des droitiers. Je suis passé pour un imbécile la première fois que j’ai passé mon badge au portique du métro et que c’est la porte à ma gauche qui s’est ouverte… Alors qu’il était logique pour moi de badger à gauche… J’ai aussi trouvé un petit bijou : un tire-bouchon qui visse pour un gaucher (dans le sens antihoraire quoi), mais il m’a fallu aller dans un magasin de farces et attrapes, c’est vous dire le niveau des manufacturiers. Grrr !! Je bénis aussi la personne qui a inventé l’opercule sur les boîtes de conserve qu’on « décapsule », adieu l’ouvre-boîtes de droitier.
Enfin, messieurs Black et Deck*r, monsieur Bricola*e, Messieurs Leroy et Merl*n, quand allez vous nous proposer des taille-haies, des tronçonneuses, des disqueuses, et tout le matériel électro-portatif qu’on puisse prendre de façon normale pour nous : en gaucher quoi !!! J’ai toujours l’impression de me sentir Freddy quand je prends la tronçonneuse, je me fais peur moi-même (et je n’ai personne d’autre à qui demander)
Je n’ose même pas demander aux fabricants d’électroménager de nous faire des micro-ondes avec les boutons et écrans à gauche, aux fabricants de distributeurs (argent, confiseries, quels qu’ils soient) de nous mettre le monnayeur à gauche.
Il reste encore tant de choses à faire…
Xavier
A tous ceux qui disent en parlant des gens maladroits « il a deux mains gauches » je leur souhaite deux mains gauches aussi habiles que les nôtres amis gauchers. D’ailleurs on dit toujours maladroit et non malagauche !!!
Bernard
Je suis gaucher, je rends hommage à tous les gauchers qui ont eu du mal à s’adapter avec les droitiers, nous sommes plus habiles et précis avec notre gauche.
Alicantino
Je suis gaucher non contrarié né en 1963. J’ai eu beaucoup de mal à apprendre mon métier de pâtissier car mon maitre d’apprentissage était droitier, je ne comprenais pas ses gestes. Je trouve que le plus compliqué de tout est d’utiliser une paire de ciseaux pour droitiers, mais à part cela rien d’insurmontable.
Longue vie aux gauchers.
Patrick
Bonjour,
Ce n’est pas forcément une anecdote, mais plutôt un témoignage. : J’ai découvert votre site un peu par hasard. Je vous ai appelés et j’ai eu une conversation très intéressante avec Alain (je crois !) J’ai de-rechef commandé le Kit CM1-CM2 pour mon petit-fils.
J’avoue avoir même pris des précautions pour le lui offrir. J’avais imprimé et mis dans le colis-cadeau la liste des Gauchers Célèbres ! Il l’a lue et est parti en flèche pour annoncer à son frère : Léonard de Vinci était gaucher ! Ouahoo !
Je l’ai revu l’autre jour et il m’a dit ne plus se servir d’autres outils que ceux des Gauchers. Il a ajouté : « Mamie, s’il te plaît, peux-tu m’acheter une recharge pour mon stylo, parce que je ne voudrais pas en manquer !!! »
Il me semble important de divulguer cette belle « expérience » … afin qu’elle puisse servir à d’autres.
Merci à vous.
Marie-Jo
Bonjour, j’ai 45 ans et je découvre ce site suite à la chanson de Calogero sur nous les gauchers. J’ai toujours entendue dire enfant que les gauchers écrivaient très mal et bien sûr je suis contente de dire que ce n’est pas vrai, j’ai une jolie écriture. Comme quoi, les apriori !! Je suis contente d’être gauchère car je me sens pas comme la majorité des gens sans pour autant être marginale.
Mon moniteur d’auto-école a juste eu peur quand j’ai voulu me servir de mon pied gauche pour freiner !! . J’ai toujours eu des profs de sport qui demandaient : y a t-il des gauchers ? je levais le doigt et ils me disaient : mets-toi de l’autre côté, je trouvais ça marrant de voir la tête des droitiers qui me demandaient : qu’est ce qui va t’arriver ? rien, je ne serais pas en train d’attendre mon tour, je suis seule dans ma file, voilà pourquoi j’ai toujours eu du mal à patienter dans les files d’attente…
Jacqueline
On entend dire partout que les gauchers sont rares ! Et bien dans ce cas, mon entourage est exceptionnel ! Mon fils a eu la bonne idée d’être gaucher, tout comme moi. Une de mes amies l’est également tout comme son fils ainé, et surtout, n’oublions pas deux des enfants de mes meilleurs amis ! Rien d’exceptionnel vous me direz, mais mon directeur l’est également, sans oublier ma collègue ! Comme quoi, qui se ressemble s’assemble…
Caroline

——————————————————
1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7 / 8 / 9 /

 Archives « Livre  des Gauchers »fleche-vers-la-droite

    Une anecdote à raconter ?Nous vous proposons de le faire ici pour la partager avec l’ensemble des utilisateurs de ce site. Renseignez les champs suivants : NOM – EMAIL – MESSAGE et cliquez sur « Envoyer ». Au bas du texte mettez la signature que vous souhaitez voir apparaître. Par défaut apparaîtra votre prénom.
Merci de ne pas utiliser cette rubrique pour poser des questions !
Utilisez plutôt la rubrique :  « 
Vos questions/vos commentaires »

    Votre prénom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre "anecdote"