Gaucher ou droitier ?

0

À quel âge sait-on si l’on est droitier ou gaucher ?

En réponse à cette question, c’est une fourchette qui va de 2 à 6 ans, que vous trouverez en parcourant le net :

La préférence manuelle devient plus manifeste dès 2 ans

Ce n’est que lorsque le langage est considéré comme acquis – vers 4 ans – qu’il est possible de dire si un enfant est droitier, gaucher.

On commence à savoir si un enfant est droitier ou gaucher vers l’âge de 4/5 ans.

On n’a vraiment une main préférée qu’à partir de 5 ou 6 ans.

C’est en général vers 6 ans que l’enfant va «choisir» sa main.

Que vous soyez parents ou enseignants vous souhaitez sûrement une réponse moins fluctuante. Nous avons donc choisi de vous la donner, en nous appuyant sur nos propres constations et un article paru dans Sciences & Vie :

La “latéralité manuelle”, cette préférence à se servir d’une main plutôt que de l’autre, semble déterminée avant même la naissance, dès la vie in utero.
D’autant que, pendant les premiers mois de vie, tous les enfants ont une latéralité fluctuante : une étude française menée sur des bébés de 4 mois a mis en évidence une préférence pour la main gauche quand l’enfant tend la main vers un objet sans s’en emparer ; et une préférence pour la main droite, quand il veut appréhender un objet.
La latéralité se stabilise vers l’âge de 7 ans
Puis, au fur et à mesure que l’enfant grandit et manipule couramment des objets, sa préférence manuelle devient plus manifeste, et ce, dès 2 ans… Enfin, c’est vers 6 à 7 ans que cette latéralité se stabilise, avec l’apprentissage de l’écriture, qui nécessite une coordination manuelle très fine et amène donc à opter définitivement pour une main. (Sciences & Vie 20 avril 2014)

Effectivement, d’après nos propres constations effectuées pendant 16 ans,
la préférence manuelle peut être constatée par les parents à partir de 2 ans.[1]

Ce qui peut permettre aux enseignants des classes de maternelle de respecter les recommandations de l’Éducation nationale : L’enfant qui entre pour la première fois à l’école maternelle possède déjà des savoir-faire, des connaissances et des représentations du monde. Dans sa famille et dans les divers lieux d’accueil qu’il a fréquentés, il a développé des habitudes, réalisé des expériences et des apprentissages que l’école prend en compte. (Extrait du Bulletin Officiel de l’Éducation nationale du 26 mars 2015)

En raison des apprentissages pratiqués dans les classes de maternelle, attendre l’âge de six ans pour déterminer si un élève est gaucher ou droitier est difficile à envisager. Sauf à accepter que l’on contrarie les enfants gauchers en pratiquant le « tous droitiers ».

[1] Lire : Pour les maternelles

Alain Galobardès

lesGauchers

Partager

Laisser un commentaire