Chroniques P-M Bertrand

Mise à jour du Top 100

Homo maladroitus

Dictée ahurissante

Présidentielle 2012

Traditions, piège à c....

Philatélie

De Freud à Freud

Les gauchers sont souverains

La Présidente est gauchère

Deux nouveaux gauchers ...

Avis de recherche

Hommage à B.Cremer et St Éloi

Le fond de l'air effraie

Pétition pour la fête ...

L'aile d'un moucheron...

Un peu de sémiologie (1)

Un peu de sémiologie (2)

Un peu de sémiologie (3)

Latéralité et conchyliologie

Sale temps pour les droitiers...

A la bonne heure !

Un monde à l'envers

Un gaucher oublié

Rions un peu...

Psychose et gaucherie

Beau, oui et... gaucher !

La bague au doigt

"C’est un gaucher", dit l’âne

Ils sont partout !



Régulièrement, lesgauchers.com donne carte blanche à Pierre-Michel Bertrand, auteur de "l’Histoire des gauchers", du "Dictionnaire des gauchers" et de "Je suis gaucher". Ce spécialiste reconnu (dont les ouvrages sont traduits en de nombreuses langues) nous livre librement ses réflexions, ses découvertes, ses coups de cœur et, pourquoi pas, ses "coups de gueule".

      PRÉSIDENTIELLE 2012

  Ils sont dix. Sept hommes, trois femmes. Ce sont les candidats à la prochaine élection  présidentielle. L’occasion pour nous de parler de gauche et de droite autrement que sous l’angle politique.
  Il se passe une chose bizarre en France : nos gouvernants sont, dans leur immense
majorité, droitiers. Vous aurez beau fouiller les archives, regarder les images à la loupe, vous ne trouverez, depuis le début de la Ière République,  aucun gaucher parmi les personnalités politiques de premier plan.
 
  Les seuls cas qui pourraient éventuellement répondre à ces critères sont ceux de Valérie Pécresse, ministresse [1] du budget dans le gouvernement Fillon, et Nathalie Kosciusko-Morizet, ministresse [1] de l’écologie dans le même gouvernement et actuelle porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy.

  Or, justement, parlons-en de cette campagne. J’ai soigneusement examiné chaque candidat afin de déterminer sa latéralité. Cela donne (par ordre alphabétique) :
  • Nathalie ARTHAUD : Droitière (à confirmer)
  • François BAYROU : Droitier.
  • Jacques CHEMINADE : Droitier.
  • Nicolas DUPONT-AIGNANT : Droitier.
  • François HOLLANDE : Droitier.
  • Eva JOLIE : Droitière.
  • Marine LE PEN : Droitière.
  • Jean-Luc MELENCHON : Droitier.
  • Philippe POUTOU : Gaucher.
  • Nicolas SARKOZY : Droitier.
Seul un candidat sur dix serait donc gaucher, soit une « toute petite moyenne », comparée aux 13 à 15% dans la population française. On pensera ce qu’on veut de Philippe Poutou et de son programme anticapitaliste, mais on admettra que ce gaucher gauchiste est assez cohérent.

  Sinon, comme dirait quelqu’un que j’aime bien, d’ici-là un seul mot d’ordre : surtout, surtout, ne lâchez rien !

   Pierre-Michel BERTRAND

[1] On me dira que le féminin de ministre n'existe pas. Ce à quoi je rétorquerai que des ministresses valent mieux que des gros tracas.

NOTA BENE – Pour déterminer la latéralité des sujets, je me suis basé sur leur façon d’écrire, ce qui laisse, malheureusement, une assez grande marge d’erreur. Il peut y avoir des gauchers contrariés dans le lot. Il peut y avoir aussi, si je puis dire, des "droitiers tempérés", càd des droitiers de la main s’avérant gauchers dans d’autres parties du corps. J’ai ainsi remarqué que notre président était plutôt gaucher de l’oreille. Un reste de sa "politique d’ouverture"?...


  Les onglets situés à gauche de cette page servent à accéder aux chroniques écrites par PMB entre 2010 et 2012.(par ordre décroissant). Les 33 chroniques précédentes (2008 à 2009) sont archivées : ici


Conseiller cet article ...