SÉLECTION août 2016

0

Message depuis le site www.lesgauchers.com

Bonjour
Certains trucs me sont difficiles, ex : ouverture des fenêtres et portes car j’y arrive rarement du premier coup même si j’y suis habituée, jouer de la guitare car je voudrais jouer les cordes de la main droite et gratter avec la gauche. Écrire de gauche a droite ma pose beaucoup de problèmes, car lorsque je dessine je préféré commencer par le cote droit et m,occuper du cote gauche après. Pour apprendre a tricoter, je n’ai jamais pu car il fallait tout inverser, pour comprendre les coups droits et revers au tennis, pareil, il faut tout inverser, pour sauter sur un pied, ce n’est pas le même pied que les autres. pour tout, je suis obligé de m’imposer une discipline car sinon je prends tout à l’inverse de ce qu’on me dit ou bien je commence par le plus difficile et reviens en arrière ensuite afin de comprendre.

Voila une expérience de gauchère qui me pose bien des soucis parce que j’ai toujours entendu dire : « ce que tu es maladroite » ou bien tu écris mal.

Laurence

Réponse lesGauchers

Bonjour,

  • Gauchers forts et gauchers faibles.

Les neuropsychologues distinguent trois niveaux de force « latéralisante ». Nous avons des gauchers forts, moyens ou faibles, non en fonction de leur force musculaire, mais en fonction de l’écart de niveau performant entre ses deux côtés. Plus cet écart est grand et plus on est latéralisé, bien repéré, clair et solide dans son mode de fonctionnement. Cette forte et sans doute bonne latéralisation, peut se mesurer avec des examens neuromoteurs comme la mesure du tonus postural de base.

Un gaucher fortement latéralisé ne se laissera pas facilement contrarier et reviendra avec conviction et persistance à sa main dominante. Un gaucher faible n’imposera pas avec la même conviction sa latéralité innée, il se laissera plus aisément influencer et il s’accommodera mieux de la technologie et d’un environnement droitier.

Vous faites peut-être partie des « gauchers forts » qui ne permet pas une adaptation aisée à un environnement « droitier » fort contrariant.

Merci pour votre témoignage et à bientôt sur le site.

Alain Galobardès

Président de l’association lesGauchers.com

Partager

Laisser un commentaire